¨       

 

LES TRADITIONS CATALANES          

 

 Les personnages principaux de la fête de Noël en Espagne sont les rois mages, qui distribuent les cadeaux, car le Père Noël n'y occupe qu'une place mineure. C'est d'ailleurs le seul pays latin où ce personnage ne s'est pas encore imposé. La justification est la suivante : le 25 décembre lorsque naît ce bébé, on ne sait pas encore qui il est. Ce ne sont que les Rois Mages qui annoncent qu'ils vont voir le Fils de Dieu.

  

Deux "personnages" sont importants dans la traditions catalane. Pardon par avance des crus mais je traduis simplement.......

  

LE CAGA TIO :

 

Voici un personnage du Noël catalan! La tradition existe aussi dans les Pyrénées Orientales, e, Occitanie et en Aragon. Il s'agit d'une bûche, mais celle-ci ne se mange pas, désolé pour les gourmands!  A l'origine, il s'agissait d'une bûche du foyer dont l'unique cadeau était la chaleur qu'il offrait à la maison.

 

Aujourd'hui, il s'agit d'un tronc, levé sur deux petites jambes, offrant un large sourire et surmonté d'une barretina miniature (= chapeau typique et traditionnel des Catalans, e, général de couleur rouge). Le choix est aussi difficile que celui du sapin de Noël chez nous.

 

Le jour de l'Immaculée Conception (le 8 décembre), on donne au Tio un peu à "manger" chaque nuit, le recouvrant ensuite avec un drap chaud pour qu'il n'ait pas froid. Ce Tio possède en plus d'un appareil digestif très particulier.... un système olfactif qui lui permet de sentir et détecter le niveau de sagesse des enfants de la maison. Le jour de Noël, on met le Tio sur la table ( ou devant la cheminée si on en a une), les enfants chantent une des nombreuses chansons en l'honneurs du Caga TIO. Ils tapent dessus avec un bâton et on lui demandent de "chier". Oui, vous avez bien lu! Le Caga Tio ch.. des cadeaux!

 

Quelqu'un met sa main sous le drap et, sans le soulever, prend un cadeau, lequel est ouvert et la chanson recommence.

 

Le Tio ne donne pas de grands objets, ceux-là seront apportés plus tard par les trois Rois Mages la nuit du 5 au 6 janvier. Il offre en général des bonbons, des noix ou du turron, parfois de petits cadeaux (surtout       quand les enfants le frappent à leur domicile).

 

Tout comme nos Pères Noël envahissent nos rues, les Caga Tios eux aussi s'installent dans les rues des villes catalanes.

 Une fois Noël passé, si on a une cheminée on peut brûler le Tio

 (il faut noter que dans le patois occitan ce "caga" existe et a la même signification)

 

LE CAGANER

 Pour continuer dans les traditions d'un bon Noël catalan sans sortir du thème scatologique

(désolé si vous êtes à table d'ailleurs ! ), je vous présente le Caganer!

 

Il s'agit d'un santon que les Catalans placent en général dans un coin de la crèche, un peu caché. Et pour cause... Le mot Caganer veut dire "chieur" en catalan. Oui, oui! Ce santon "ch.." bien dans la crèche! A côté de Marie, Joseph, Jésus et compagnie.... Ils sont fous ces Catalans! Il n'est pas mis de manière visible mais est souvent caché derrière un rocher.

 Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer ce fait :

     * Le Chieur, en produisant des excréments, fertilise la terre, et serait donc symbole de prospérité

      * Une autre raison serait celle de montrer ainsi l'humilité de la naissance du Christ

      * Ou encore il représenterait l'humour "à la catalane", assez porté sur la scatologique à l'instar du Caga Tio

       * Enfin, il est présenté aux enfants comme étant lui-même un enfant que sa mère presse pour aller à Bethléem et qui n'a pas le temps de subvenir à ses besoins naturels. ce n'est qu'arrivé sur place qu'il part se cacher pour se soulager.

  

Le Caganer a fait des petits! Il a été décliné sous la forme de personnes et personnages: le Che, le Pape, Dali, Picasso, Rajoy, Hollande, Trump ou la Reine de Neige en train de déféquer l'air de rien. Tous les joueurs du Barça ont leur effigie. Cette année, la grosse tendance est celles des Caganers indépendantistes avec l'ensemble des protagonistes.

 

A noter :  la caganer s'est "exportée " vu que les crèches  andalouses en mettent aussi un.

 

 A BARCELONE

  Cette année, la crèche de la municipalité de Barcelone est représentée par un dîner de Noël avec une longue table et des chaises vides ( surprenant mais il paraît que c'est un grand artiste qui a fait ça!!!).

 Chacun des sièges représente les personnages les plus célèbres de la crèche. Une chaise haute, plus haute que le reste des chaises, avec une bavette portant le nom de Jésus et couronnée par un halo doré, préside cette crèche. a ses côtés, les parents, Marie représentée par une chaise avec un manteau bleu et un voile blanc et Joseph avec le marteau et deux malles en bois.

Les Trois Rois sont sur longue chaise à trois dossiers ornée de couronnes et avec 12 pieds représentant les 12 pieds des chameaux sur lesquels ils sont montés. la mule et le boeuf apparaissent également sur deux sièges avec des cornes et des oreilles pointues.

 Le Caganer, loin d'être caché, apparaît juste en face de l'enfant Jésus. Une solide chaise en bois sombre dans laquelle une barretina, des vetos ( les rubans dans lesquels les espadrilles sont attachées sur les jambes) et un trou dans le siège révèlent l'identité. comme quoi  il peut apparaître sous diverses forme.